index index
 
INSCRIPTIONSseparadorCONTACT
  présentation
méthode
inscriptions
conditions d'utilisation
accréditations
  ES
GA
EN
 
Cours Standard | Cours Spécial | Programmes Spéciaux | Ateliers & Activités | Thêátre | Étudier à La Corogne | La Galice
Santiago de Compostela

un tour en Galice
langue galicienne
pays de pierre
rites ancestraux
fêtes populaires
mythes et légendes
gastronomie
vous êtes ici: DÉBUT >>un tour en Galice
Dans la section consultez également ces autres documents:


Le livre de recettes




Je voudrais vous donner une opinion objective concernant notre gastronomie, et c’est pourquoi je vais citer les opinions d’amis et de personnes de ma famille qui ne sont pas galiciens et viennent me rendre visite chaque année, bien qu’en fait je sois convaincue qu’ils viennent surtout pour notre circuit dans les excellents restaurants de la Galice et pour le rapport qualité-prix-quantité, ou même tout simplement pour les repas que je leur sers avec l’intention de toujours les étonner.


La nourriture galicienne doit sa renommée à la qualité de sa matière première. C’est une cuisine riche mais simple, qui permet de goûter aux saveurs authentiques. Ce sont ces goûts authentiques qui peuvent satisfaire les palais les plus difficiles. J’en connais plus d’un(e) qui n’a pu oublier l’excellente grillade (“parrillada”) de crustacés et de poissons du Restaurant San Paio (Lavacolla) qui les a laissé bouche bée, ou encore la casserole de colin du Restaurant Sexto (San Marcos). Ils ont apprécié les moules farcies et les moules vapeur, que vous pouvez déguster fraîchement rapportées des “bateas” (ces sortes de barques à fond plat où sont cultivées les moules). Nos rias représentent presque la moitié de la production mondiale de ces mollusques!

N’oublions pas de mentionner que vous aurez le choix entre une très grande variété de crustacés et de mollusques: homards, araignées de mer, crabes, anatifes (“percebes”), palourdes, coques, couteaux, coquilles Saint-Jacques, pétoncles… la liste n’en finit plus. Bien sûr, tout ceci arrosé d’un bon vin de Galice: Albariño, Godello ou Ribeiro.

Si vous préférez un bon poisson, vous ne trouverez rien à redire au colin pêché au palangre, au turbot, à la lotte, aux sardines ou au poulpe galicien. Ne partez pas sans goûter à ce dernier, cuit à la manière traditionnelle, ou avec des palourdes,ou encore servi en tourte galicienne (“empanada”), autre produit typique que l’on peut faire avec toutes sortes de garnissage et que j’emporte toujours avec moi quand je rends visite à la famille.

Si vous préférez la viande, celle de boeuf est appréciée grâce au type d’alimentation qui en fait une viande rose et tendre: les animaux paissent dans nos champs. Ou celle de porc, animal dont on utilise tout, depuis ses oreilles à sa queue, dans les plats typiques comme la soupe galicienne (“caldo gallego”), les boudins, les chorizos, les potées, la “zorza” (viande frite, assaisonnée au paprika), et des centaines d’autres plats tous préparés avec soin. Ici en Galice, l’abattage de porcs est encore l’occasion pour la famille et les voisins de se réunir. N’oublions pas non plus le chapon de Villalba, ou la dinde, ou bien encore la nouvelle cuisine avec la viande d’autruche.

image

Vous préférez les légumes? Nous en avons beaucoup et ils sont très variés. Nos pommes de terre sont célèbres dans toute l’Espagne, comme les “grelos” qui ne se trouvent que chez nous (feuilles de navets galiciens), le chou-fleur, le chou, les aubergines, courgettes, courges, poireaux, bettes… je vais m’arrêter là car la liste est interminable.

Les châtaignes sont un autre produit galicien de qualité. Lorsque l’automne est là, elles apparaissent sur nos tables, cuites, grillées ou entrant dans la composition d’un plat.


Mais si ce que vous appréciez ce sont les desserts, préparez-vous à en goûter de nombreux. La pâtisserie est mon faible et il m’est donc impossible de vous en recommander une car tout est bon: le gâteau de Saint-Jacques (“tarta de Santiago”) faite d’amandes et d’oeufs, ou le gâteau de Guitirriz, les crêpes, le gâteau de maïs, les “chulas”, les “tubes” fourrés à la crème, le lait frit (“leche frita”), le riz au lait, la couronne des rois, les beignets de carnaval,…

Vous l’avez compris, manger est un plaisir en Galice. Pas de réunion entre amis sans un bon repas, le midi ou le soir; pas de “tournée des bars” sans de bonnes “tapas”. Toute excuse est bonne pour nous réunir autour d’une assiette ou d’un verre de l’une de nos liqueurs (eaux-de-vie, liqueur de café, queimada), ou simplement d’un excellent fromage accompagné de pâte de coing, dégustés tout en parlant de notre vie quotidienne.
De plus, beaucoup de ces produits ont une dénomination d’origine, ce qui garantit leur qualité.
Manger est une fête ici, et des fêtes ont été créées seulement pour le plaisir de manger! Ne manquez pas d’en faire l’expérience et vous ne l’oublierez pas!



ÉCOLE PARALAIA  |  école d'espagnol  |  e-mail